Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 18:49

 

Du fromage à 6,79$, du gruyère râpé  à 6,50$ et une demi-baguette à 1,69$... non vous ne rêvez pas, nous sommes au Québec. Adieu charcuterie, pain, fromage et vin. Bonjour cheddar, chien-chaud (hot-dog), sous-marin (on ne sait toujours pas ce que c’est) et steak-frites !

Avant de débuter, je précise les horaires d’ouverture des supermarchés ici : 8h00-22h00 tous les jours, même le dimanche.

La première fois où nous avons pénétré dans un supermarché, nous avons été très dépaysés. On a instinctivement cherché des aliments connus donc « sûrs », mais nous avons tout de même cédé à la tentation du nouveau. Après tout il va bien falloir si faire… Pour les légumes, je vous dirais que les prix sont assez similaires dans l’ensemble. Niveau goût, les tomates sont excellentes et les pommes de terre bien blanches… Mais au rayon fromages et produits laitiers, là on a vu la différence. Ici, les fromages courants sont le cheddar et la mozzarella. On les trouve sous toutes les déclinaisons : morceaux, bâtonnets pour le goûter, râpé, tranches, liquide… ptit_quebec.jpgHeureusement on trouve tout de même notre bon vieux camembert mais au prix exorbitant de 6$. On retrouve également du râpé suisse à 5,5$ minimum. Pour le beurre, nous n’avons toujours pas trouvé plus petit qu’une plaquette de 900g et il y a même des pots de margarine de 2kg !!! Pour le lait, on paie 4,25$ pour 2l et ici on ne trouve pas de pack de 6 bouteilles comme en France. Il y a soit des bouteilles d’1l, soit de 2l ou encore 6L mais dans des poches. Les viandes et le poisson sont bien moins chères qu’en France, nous n’avons jamais autant mangé de poisson, la sole est le poisson le moins cher et c’est délicieux. Attention tout de même aux viandes « attendries » qui rendent tellement d’eau pendant la cuisson qu’on pourrait s’y noyer, et autres viandes cuisinées qui  sont trop salées et franchement pas formidables. Au rayon bébé on a du mal à retrouver les équivalents, il y très peu ou pas de plats cuisinés salés, mais beaucoup de bouillies fruitées à base de céréales.

05poutine.jpg

On retrouve énormément de format familial, tout est emballé pour les familles nombreuses et si on ne fait pas attention on fait vite du gâchis. Autre remarque aussi, les produits que nous avions en France n’ont pas le même goût ici. Par exemple on a acheté un paquet de céréales Nesquick (qui sont censées être au chocolat) qui est resté au placard car elles ont un goût très prononcé de miel ! 6a00d83451b7a769e2011278e4ec9128a4-320wi

Nous sommes vraiment au pays de la malbouffe. On s’est vraiment sentis mal la première semaine car on a voulu goûter aux plats préparés qui sont bien en évidence dans les rayons et à moindre coût. C’est très très gras… Si on veut manger équilibré, il faut retrousser les manches et cuisiner. Pareil quand on mange à l’extérieur, les fast-foods sont omniprésents et affichent des prix attractifs, on a vite fait de céder à la tentation. Personnellement j’ai déjà une overdose de snack.

Le comble dans tout ça, c’est qu’on n’a toujours pas mangé de pancakes depuis notre arrivée alors qu’on en mangeait tous les dimanches en France…

Demain à l’occasion de l’anniversaire de Rod, on va continuer à faire péter le portefeuille (car il a eu son cadeau un peu en avance : la PS3) et on va se faire un vrai repas français avec du pain, du fromage et du bon vin.

Sur ce Bon Appétit

 

Partager cet article

Repost 0
Published by destination-montreal - dans Québec
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Destination Montréal
  • Le blog de Destination Montréal
  • : Nous avons créé ce blog afin de partager avec ceux qui le souhaitent notre nouvelle vie au Québec !
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories